NoShade.net est en vente — Contactez nous si vous êtes intéressé
Le siteTutoriauxInterviews
icone RSS NoShade.net

Accueil » Tutoriaux » Photoshop » Transformer une photo de jour en photo de nuit

Transformer une photo de jour en photo de nuit


Parmi les nombreuses manipulations que vous pourrez faire sur une photographie, l'une des plus intéressantes est de transformer une prise de jour en prise de nuit. Tout au long de ce cour, vous verrez qu'il n'y a pas de grande difficulté mais qu'il faut rester concentré pour éviter les grosses erreurs. Ce sera aussi l'occasion de parler de quelque chose d'important : la lumière. Bonne lecture à tous et bonne nuit! ;)



Pour le choix de l'image, rien de bien compliqué : une prise de jour est la seule condition, mais pour quelque chose d'optimal optez pour un ciel très bleu. Chez moi j'ai choisi d'y trouver un lampadaire et une habitation, afin de pouvoir "m'amuser" un peu plus, néanmoins quand la photographie a été prise il commençait à se faire un peu tard et avec une météo peu clémente (il a tonné durant les heures qui ont suivit).


J'en profite pour remercier mon amie qui est elle-même sortie pour
prendre son quartier en photo pour NoShade !


Nous travaillerons en trois parties : le ciel, puis le fameux assombrissement, et enfin la lumière.

Avant de commencer, mettons-nous d'accord sur les calques. Un calque noir (Arrière-plan), et un calque qui contient mon image original, nommé "Image de départ". Ceci étant dit, commençons par le début : le ciel.

Un ciel de nuit



Selon vous quelles sont les caractéristiques d'un ciel de nuit ? Le noir, les étoiles, quelques nuages possibles. Voilà, le plus simplement du monde vous avez décrit les différents points que nous allons aborder dans cette première partie.

Tout d'abord, le noir. Si vous avez de la chance, vous aurez un ciel très bleu, qui se démarque facilement. Ainsi, avec Sélection > Page de couleur, vous pourrez très simplement choisir le bleu et le supprimer de votre calque. Si néanmoins vous n'avez pas un très beau ciel, ce sera plus dur car même si les plages de couleur sont utiles pour la découpe, il y a un petit travail manuel à fournir. Gardez en tête qu'on va assombrir, donc si l'image est une peu mangée (ce que j'ai du faire sur les arbres qui étaient plein de points blancs) nous tacherons d'assombrir ça dans la seconde partie pour le cacher un peu.


Le noir reste et le blanc part


Astuce : Quand vous avez la sélection de votre ciel, inversez cette sélection (Pomme + Shift + I / Ctrl + Shift + I) : vous avez donc sélectionnez tout ce qui n'est pas le ciel, logiquement. Faites Sélection > Améliorer le contour (disponible seulement sous Cs3). Choisissez un aperçu "Sur noir" (celui du milieu) pour voir le final. Dans mon cas on vois pas mal de blanc qui reste sur les bords. Je vais donc utiliser les différentes glissières pour changer ça. On se croirai presque de nuit non ?


Nous allons maintenant ajouter nos étoiles. Il y a plein de solutions. Vous pouvez travailler avec des brush, mais vous avez aussi un tutoriel sur NoShade. Je vais donc en profiter pour vous apprendre une autre méthode, qui vous donnera un rendu calme, une nuit paisible.

Sur l'arrière plan (noir), faites Filtre > Bruit > Ajout de Bruit. Mettez un facteur de 30%, en mode Gaussien et cochez Monochromatique.


Enfin, il ne vous reste plus qu'à directement faire Image > Réglage > Niveaux et de glisser les ton noir vers la droite jusqu'à obtenir de belles étoiles.


Nous voilà avec quelques étoiles sympathiques et toutes simples ! Vous pouvez appliquer vos propre réglages, moi j'aime bien avoir beaucoup d'images tandis que beaucoup préféreront en mettre peu.


Pour ajouter un peu de contraste, nous allons créer un nouveau calque avec une opacité à 30%. Avec une brosse blanche (100 px pour moi), on fait de gros traits un peu partout auxquels nous appliquons un très gros flou gaussien (55px). Notre création prend encore forme !


En dézoomant on ne voit plus les étoiles, c'est normal elle n'ont la taille que d'un pixel !
Mais en 100% avec le résultat final, vous aurez un joli contraste. ;)


Passons aux nuages. Rien de compliqué là non plus : il suffit de chercher sur le net une image de nuages et de la placer en Lumière Crue à 30% d'opacité au dessus du calque "Arrière Plan". On peut lui appliquer des niveaux pour cacher un peu plus les nuages en assombrissant (Image > Réglage > Niveaux) ou encore user des outils de Densité + et – pour un travail plus manuel.


Les nuages laissent passez la lumière des étoiles,
ou plus simplement on voit nos étoile à travers les nuages,
donc pas d'impression de mauvais temps !

Pour donner un peu plus de couleur, nous allons ajouter un calque où l'on va faire des petites taches bleues (ici #0d22a5   et le passer en mode Lumière crue à 20% d'opacité. Si l'effet est trop fort, appliquez un flou gaussien.

Enfin, dans un but d'ordre et de propreté, nous rangeons tout les calques du ciel dans un groupe "Ciel". Vous pouvez aller à l'assaut de la prochaine partie à présent, mais pensez bien à sauvegarder votre travail !


Les astronomes rêveraient de voir aussi bien leurs étoiles en pleine agglomération !


Une ambiance sombre



Notre beau ciel est finit, n'est-il pas beau ? Faut-il encore que le reste suive : il est trop clair et il n'est pas vraiment en accord avec notre ciel (mes arbres sont toujours un problème).

La première chose à faire est de supprimer les contours mauvais, les bouts de blancs par exemple. Plusieurs techniques sont possible. Si ce sont vos bords qui posent problème, vous pouvez les travailler avec la gomme, la sélection polygonale et/ou la plume. Si c'est plus sur l'intérieur de l'image, passez avec une brosse noir avec un faible flux, directement sur le calque si vous êtes à l'aise, ou sur un nouveau calque juste au dessus. Si vous avez d'autres astuces, n'hésitez pas à nous en faire part !



J'obtiens ce résultat. Malgré une petite auréole blanche à certains endroits, c'est assez potable. En assombrissant, nous perdrons encore un peu ce blanc ;)

Chez moi l'image est un peu floue, c'est l'occasion de faire un Filtre > Renforcement > Plus net pour arranger ça. Ce filtre est très utile pour améliorer la qualité de votre photo mais n'en abusez pas !

On créé un claque de courbes (Calque > Nouveau calque de réglages > Courbes) où l'on va "creuser" vers le bas droite pour assombrir un peu l'image. Cependant n'y allez pas trop fort au risque de trop assombrir et ainsi de perdre des informations. En clair, c'est la nuit mais se serai bien d'y voir un peu quelque chose !


Nous allons continuer d'assombrir petit à petit avec des brosses noires. Je vous donne comme exemple la route. Le sol est l'endroit le plus éloigné du ciel, donc c'est logiquement le plus sombre de l'image (la lumière globale viens du ciel ;)). Ainsi pour mettre en forme cette théorie, nous allons tout d'abord (sur un nouveau calque) repasser la route (et ici un peu le trottoir) avec une brosse noire. Il ne reste plus qu'à simplement baisser l'opacité !


Il ne reste plus qu'à faire ça à l'ensemble de l'image. Un calque par partie suffit, cela permet de régler précisément et facilement l'opacité de chacune des ombres. Mais n'en abusez pas, nous sommes dans une nuit paisible, légèrement nuageuse donc il n'est pas utile trop assombrir. Ici je ne toucherai que les zones les plus claires : la maison du fond, le sol, les deux poteaux électriques et les petits murets à gauche. Le résultat en image :


"Mais on y voit rien ?!"
C'est le fait de dézoomer qui fait ça,
et je vous rappelle que nous sommes la nuit, sans éclairage !


Travaillons à présent les couleurs. Si je ne me trompe pas dans mes souvenirs de cours de collège, la couleur est en faite une lumière vient dans notre oeil que le cerveau analyse pour déterminer la couleur reçu. Étendons ce sujet à notre image : nous sommes de nuit, donc il y a moins de lumière. Vous devinez facilement la suite : nous perdons nos couleurs. Ajoutez un calques de réglage de Teinte / Saturation (disponible dans Calque > Nouveau calque de réglage) et poussez la glissière de la saturation vers -50 / -60%. Évidement, ne poussez pas à -100 : la nuit on ne vois pas en noir et blanc ;)


Pour aller un peu plus loin dans notre chemin vers la nuit, il est possible de répéter l'étape précédente, je veux bien évidemment parler de l'utilisation de la brosse noire. Ici je passe sur les troènes (les haies à gauche) et les arbres.

A nouveau, n'hésitez pas à ranger tout ça dans un nouveau groupe et de sauvegarder votre travail !

Et la Lumière fut



La nuit, parce que tout le monde ne dors pas encore, la rue est éclairée : projecteurs sur un monument ou une maison importante, réverbères et lampadaires, fenêtre d'habitations, voitures, hélicoptères, soucoupes volantes ... Bref, même s'il est tard, l'activité ne s'arrête pas après la tombée de la nuit !

Tout d'abord, j'aimerai m'intéresser au réverbère au premier plan. Cela est aussi valable si vous avez un projecteur ! Nous pourrions le faire avec Filtre > Rendu > Éclairage, mais nous allons nous casser un peu la tête pour avoir quelque chose de plus personnel.

Première étape : La source de lumière est l'endroit de le plus lumineux. Prenez un jaune plutôt clair (#fffaa6   et avec l'outil dégradé (jaune vers transparent, en mode radial) nous allons faire un petit rond sur la source. On baisse l'opacité à 50%.


Avec un masque de fusion et une brosse très floue, on peut aussi masquer un peu le haut, pour toujours plus de réalisme !

Étape suivante : il faut maintenant faire partir la lumière de cette source. Mais comment savoir où elle va ? En fait, souvent on le devine par logique et habitude (je sous entend habitude de voir des réverbères la nuit). Mais pour être concret, sachez que dans la majorité des cas (j'imagine qu'il y a des exceptions), elle part de façon perpendiculaire à la source, comme sur ce schéma. Quand a sa forme et sa couleur, c'est généralement un cône de lumière de couleur jaune, mais dans certains cas (un laser ou un projecteur de concert) on peut avoir du rouge, du vert, du bleu ... en forme de rectangle par exemple.

Je dessine donc à la plume une forme de ce type :


On commence par baisser l'opacité (pour y voir quelque chose, le but de la lumière) à 10% environ. Sur ce calque je fais clique droit : Pixeliser le calque et j'applique un Filtre > Atténuation > Flou Gaussien. Le but ici est de flouer pour donner plus de réalisme. Ici j'ai choisi une dizaine de pixels, il ne faut vraiment pas avoir quelque chose de trop net sinon c'est perdu ! Pour terminer cette étape, vous pouvez utiliser les outils de Transformation (dans le menu d'édition > transformation) et les masques de fusion pour encore améliorer votre rendu !


Avant dernière étape : à présent nous allons simuler la lumière projetée. En éclairant la rue, le réverbère s'éclaire un peu le poteau. De manière analogue, si votre lumière est placé en hauteur, elle éclaire le mur où elle est fixé (à moins que votre lumière vole toute seule). Si c'est un poteau comme moi, sélectionnez-le (avec la plume/ l'outil de sélection polygonale etc.) et faites un dégradé de notre jaune vers le transparent (pensez à mettre linéaire !). Baissez enfin l'opacité vers les 15%.
Si par contre vous avez un mur, faites la même chose mais avec une brosse très grosse et très floue (vous pouvez même ajouter un flou gaussien).


Dernière étape : la lumière au sol ! Eh oui, au sol une sorte de cercle de lumière se créé, il ne faut pas l'oublier ! De plus, ce n'est pas toujours un cercle, cela peut-être un rectangle (pour certains projecteurs). Bref, faites bien attention à choisir la bonne forme. Faisons donc un cercle jaune, le plus simplement du monde.


Ensuite il suffit d'appliquer une transformation manuelle (Ctrl + T ou Pomme + T) et de réduire la hauteur de ce calque (baissez l'opacité pour voir ce que vous faites).


Enfin, comme notre cône de lumière, on pixelise ce calque et on lui applique nu flou gaussien (10 px m'a l'air bon). Évidemment, on pourrai juste baisser l'opacité. Mais ici, nous allons passer ce calque en mode Incrustation pour récupérer un peu la texture du sol. On finit par placer l'opacité à 50%.


Ayant deux réverbères sur la photo, je recommence cette opération sur le second du fond en baissant un peu son opacité (à cause de la profondeur de champ). Et voilà le résultat de nos deux beaux éclairages de nuit !


Voilà, c'était un long travail, mais avouez que ça vaut le coup non ?
Bref, continuons notre création avec les voisins. Oui, avec Photoshop on peut aussi faire croire que les voisins ne dorment pas ! Ainsi, nous allons allumer leur salon ;)

Faites une sélection des carreaux des fenêtres avec l'outil de sélection polygonale. On remplis cette sélection de notre jaune clair et on désélectionne (Ctrl + D ou Pomme + D). Pour plus de qualité, vous pouvez appliquer un faible flou gaussien (0,7px chez moi, car mes carreaux sont vraiment petits). Vous l'aurez deviner : il suffit de baisser l'opacité (60%) et le rendu est meilleur.


Cette fois-ci, pas de partie fignolage ! Néanmoins, quelques idées pour continuer :
- Vous pouvez développer le ciel en ajoutant la Lune ou en faisant une étoile filante par exemple ! Si vous travaillez dans la SF vous pouvez aussi inventer une planète, pourquoi pas ?
- Vous pouvez ajouter des personnages, qui regarde le ciel par exemple (faites attention à comment ils reçoivent la lumière)
- Vous pouvez travailler un peu plus les couleurs, aller un peu plus dans les bleus notamment ou dans les orange pour quelque chose de plus chaud (été)
- Vous pouvez retravailler un peu la Lumière avec les outils de densités + et -
- Si vous avez des fenêtres assez grandes, vous pouvez mettre des silhouettes pour faire croire à une activités (un meurtre, quelqu'un sur un canapé, etc)
- Vous pouvez nous envoyer votre résultat en commentaire pour qu'on vous en dise du bien
Bref, les possibilités sont gigantesques, on ne se rend pas compte !

Faites par contre attention au défaut premier des résultats de ce tutoriel : les étoiles et l'obscurité. En effet, tout au long j'ai du montrer des bouts d'images au lieu de dézoomer, sinon on ne voyait plus les images et on avait l'impression que tout est plus foncé ! Ainsi souvent il faudra proposer un résultat en 100% pour faire profiter les autres. Voici donc mon résultat à 50% ici ...


... mais n'hésitez pas à aller voir la version entière ici.

Enfin vous me demanderez : et le contraire ? Passer de la nuit au jour évidement ! Eh bien ça c'est une toute autre histoire ! En allant vers la nuit on perd des informations (les couleurs, les formes, les textures ... disparaissent dans l'obscurité) et ainsi il devient complexe de faire l'opération inverse. Croyez moi, il vaut mieux attendre la levée du jour dans ces cas là ;)



Ce cours est à présent terminé. Nous avons pu nous amuser à une photomanipulation qui plaira facilement à vos proches avec votre propre rue ou bien un lieu connu ... Rappelez vous bien des quelques conseils, c'est l'une des bases dans l'infographie quand on veut passer le cap de débutant à intermédiaire, je vous l'assure ! Merci à tous pour m'avoir suivi, Legibe et moi-même sommes là pour répondre à tout type de questions !
Le 18/07/2008 par eWay

Partager ce tutoriel : icone Scoopeo icone del.icio.us icone Digg icone Facebook icone Technorati icone TwitThis icone Google icone Live icone MySpace icone Wikio icone Mixx icone Reddit icone NewsVine

Vous avez aimé ce tutoriel ?

Faites un don pour nous encourager à en écrire d'autres! :-)

Commentaires :

Paco a écrit :

Yeah sympa l'effet! J'ai vu un tuto similaire mais sur After Effects :)
Bonne continuation!

Womok a écrit :

je suis un amateur, et je me suis inspiré de ton tuto pour faire un effet d'aube, avec un dégradé radial orange.

eWay a écrit :

Bonne idée le radial ^^

En séparant le décor du ciel, on peut aussi changer les nuages ; )

graFX a écrit :

on peut dire que c'est une préquel pour faire du mattpainting :D je compte faire un tuto sur le mattpainting mais effectivement cela prend du temps.

et eway ce que tu dis cela coule un peu de sens qu'on puisse séparer les nuages ;)

eWay a écrit :

C'est un petit mattpainting simple car on peut trouver des choses bien plus poussées, plus complexe, plus élaboré. Ici on passe juste du jour à la nuit ^^

En tout cas si tu arrive à trouver le temps pour un tuto de mattpainting, bonne chance ;)

Et enfin oui c'est logique mais je voulais dire par là qu'on peut aussi, en changeant le ciel, rajouter de nouveau nuage (plus sombres ou plus claires, etc) dans la photo.

aichaLL a écrit :

tres bon cour, merci.
bien expliqué et comme il faut.

je reviendrais certainement, pour d'autre tuto :)

et même si j'utilise gimp, je crois que je peux m'en sortir, avec un peu de patience...

merci encore

deutcher a écrit :

c'est suer mais comment fait-on pour passer de nuit a jour ^^

eWay a écrit :

Pour passer de nuit à jour, il faut recréer toutes les informations manquantes (a cause du manque de lumière). Du coup c'est très difficile car à moins de copier coller d'autres bout de photo par dessus, on ne peut pas passer de la nuit au jour en augmentant simplement la luminosité par exemple.

moisabelle a écrit :

très très débutant sur photoshop, j'ai réussi grâce à ton tuto à faire cela...!!!

resultat du tutoriel

moisabelle a écrit :

et voilà la photo avant..

resultat du tutoriel

Caviar a écrit :

Joli comme tuto, et très intéressant. Mais j'ai aussi une préoccuaption concernant un certain montage:Il s'agit f'inserrer une image précoupée ou découpée à l'aide de l'outil plume dans une autre image de façon à ne pas faire ressortir le truquage visiblement. Merci d'avance

Ajouter un commentaire sur ce tutoriel

Joindre mon résultat (.jpg ou .png uniquement)

Adobe, Photoshop, Jour, Nuit, Ambiance, Lumière, Soleil, Éclairage, Étoiles, Ciel
Si vous avez remarqué une erreur (une faute ou tout autre type de problème que nous puissions corriger), n'hésitez pas à nous écrire!
Soyez aussi précis que possible et n'oubliez pas de nous indiquer le tutoriel dans lequel l'erreur se trouve. Merci!! :)